Travailler à l’étranger

Partir travailler à l’étranger n’est pas une décision anodine que l’on prend sur un coup de tête, diverses questions sont à se poser avant de démarrer vos démarches :

  • Où souhaitez-vous allez ? Que voulez-vous faire ?

Prendre le temps de choisir son pays d’expatriation, en accord avec ses attentes et ses envies, semble primordial. Des critères importants sont à prendre en compte lors de ce choix : le  style de vie, la langue, la culture, la relation au travail…

Avant de partir il faut se demander quelles sont vos motivations. Si vous voulez améliorer vos compétences en langue étrangère, préférez la vie au sein d’une famille qu’une location avec d’autres expatriés, par exemple.

N’oubliez pas que votre niveau de langue détermine aussi bien souvent le premier poste que vous effectuerez sur place (un emploi dans la manutention reste possible même avec un niveau de langue limité).

Prendre des cours à l’université locale semble être un bon moyen de s’améliorer rapidement.

Pour l’Europe, vous pouvez consulter le guide des Services d’information et d’assistance de l’Union Européenne.

  • Combien de temps comptez-vous rester à l’étranger ?

Avant de partir, il faut savoir qu’acquérir une expérience de travail valorisable en 1 an est très difficile. Partir à l’étranger c’est bien souvent s’engager pour 3 à 5 ans en moyenne. Attention aux risques cependant, car rester longtemps dans la même fonction (au sein d’une entreprise) peut handicaper une évolution future. En effet, c’est se voir attribuer un rôle de spécialiste dont il sera difficile de se séparer dans un contexte de mobilité.

Il est recommandé d’anticiper et de préparer sa nouvelle orientation de carrière 1 an après son arrivée à un poste international.

Pour l’international, vous trouverez plus d’informations sur les sites du service public et du Pôle Emploi international.

  • Que tirer de cette expérience en termes de carrière professionnelle ?

Lorsqu’on parle de travail à l’étranger il n’est pas uniquement question d’expatriation. En effet, les stages à l’international sont très appréciés par les entreprises et constituent un vrai plus lors d’un entretien. De même que partir à l’étranger pour un premier emploi, c’est élargir son champs de recherche sur son propre territoire.

De manière générale, travailler à l’étranger c’est gagner en compétences et savoir-faire, montrer à ses employeurs (actuels ou potentiels) des qualités d’adaptabilité et de mobilité.

Bookmark and Share

Maison de l'Emploi
Alès Cévennes

ATOME • 2 rue Michelet (1er étage) • 30100 Alès

04 66 52 04 05

Horaires
Mercredi : 9h00-12h00 et 13h00-17h00
Lundi / Mardi / Jeudi : 13h00-17h00

Partenaires

©2010-2017 - Maison de l'Emploi du Grand Alès en Cévennes - Tous droits de reproduction réservés | Mentions légales - Flux RSS - Maison de l'emploi Alès Cévennes