Prospective : Secteurs et métiers porteurs en 2020

Afin d’examiner et d’anticiper les évolutions et les perspectives du marché de l’emploi, des études prospectives sont régulièrement réalisées. La dernière en date, réalisée conjointement par la Dares et le Centre d’analyse stratégique, présente les projections de postes à pourvoir à l’horizon 2020-2030.

Extrait de l’article du 13/7/2012 de www.myrhline.com

 

« Malgré la conjoncture actuelle, nous avons pu observer que le nombre de postes à pourvoir sera tout de même élevé d’ici à 2020. Au premier plan, les départs de fin de carrière, estimés à 600 000 par an, soit 6 millions sur dix ans devraient notamment créer une dynamique, avec un volume de départs plus important à la fin de la décennie qu’à son début », affirme Véronique Deprez Boudier, chef du département Travail-Emploi du Centre d’analyse stratégique. Certes tous les partants ne seront pas systématiquement remplacés. Cependant sur la période 2010-2020 en additionnant les flux de départs à la retraire et les créations d’emplois, estimées à 150 000 par an, le nombre annuel de postes à pourvoir avoisinerait les 750 000.

 

Secteur phare en termes de création d’emploi : le service à la personne qu’il soit en rapport avec la santé, l’éducation mais aussi avec le social, devrait générer d’ici à 20 ans, 700 000 à 800 000 emplois. En cause, le vieillissement de la population qui engendre des besoins grandissants en matière de soins et d’accompagnement à la dépendance.  « Le service opérationnel devrait également connaitre une forte croissance d’ici à vingt avec une moyenne de 550 000 à 600 000 créations de poste. Il rassemble les métiers de la maintenance, de la sécurité, du dépannage, du gardiennage, du nettoyage… qui internes, par le passé, aux entreprises, se sont peu à peu externalisés » détaille Véronique Deprez Boudier.  Les services à fort contenu cognitif ou liés à la gestion des outils de réseau (conseil et assistance, R&D) confirmeraient aussi leur position de secteurs tremplins. Il s’agit entre autres des métiers liés au conseil, à la recherche, au développement, à l’ingénierie et à l’innovation… qui devraient générer d’ici à 20 ans, la création de 330 000 à 400 000 emplois. De leur côté, les activités d’intermédiation, à l’instar de la logistique, de la finance, de la distribution (eau, électricité…) devraient porter de 300 000 à 340 000 nouveaux postes d’ici à 2030.

La tertiarisation et la part des femmes dans l’emploi continueraient de s’accroitre

La prochaine décennie devrait surtout bénéficier aux acteurs du secteur tertiaire avec une progression des métiers de services, notamment de la santé. « Les métiers qui bénéficieront des plus importants volumes de création de postes, entre 2010 et 2020, seront ceux d’aide à domicile, d’aide-soignant et d’infirmier avec près de 350 000 nouveaux emplois », precise Véronique Deprez Boudier. Les professionnels de l’action sociale, mais aussi le nombre d’assistantes maternelles devraient également augmenter. La progression des professions les plus qualifiées s’accompagnerait du maintien d’une part non négligeable d’emplois peu qualifiés. La part des métiers occupés par des cadres ou des professions intermédiaires pourrait ainsi passer de 39 % de l’emploi total en 2010 à 40,6 % en 2020, tandis que les emplois peu qualifiés se maintiendraient à un niveau proche de 18 %.

 

A contrario, plusieurs professions à vocation administrative verraient leurs effectifs se réduire. Dans certains métiers d’ouvriers de l’industrie, l’emploi continuerait à se replier, mais à un rythme moindre que par le passé. Autre observation, comme le souligne Véronique Deprez Boudier, la part des femmes dans l’emploi continuerait de s’accroitre. « Quels que soient les métiers, les secteurs professionnels, les femmes sont de plus en plus présentes. D’ici 2020, la parité homme-femme dans l’emploi devrait être respectée. Les femmes constitueraient 48,8 % des personnes en emploi en 2020, contre 47,5 en 2010. Elles seraient notamment plus nombreuses à évoluer chez les cadres et à investir les postes les plus qualifiés » Gérald Dudouet

(Source : myrhline)

Bookmark and Share

Maison de l'Emploi
Alès Cévennes

ATOME • 2 rue Michelet (1er étage) • 30100 Alès

04 66 52 04 05

Horaires
Du Lundi au Jeudi : 9h00-12h00 et 13h00-17h00
Vendredi : 9h00-12h00

Partenaires

©2010-2017 - Maison de l'Emploi du Grand Alès en Cévennes - Tous droits de reproduction réservés | Mentions légales - Flux RSS - Maison de l'emploi Alès Cévennes